La gestion mentale, qu’est ce que c’est ?

photo de test

La gestion mentale est également appelée pédagogie des moyens d’apprendre, ou pédagogie des gestes mentaux. Elle décrit en effet les « gestes mentaux » que nous faisons, consciemment ou non, lorsque nous sommes en train d’apprendre quelque chose. De même que notre corps fait des gestes lorsque nous courons, sautons, lançons un ballon…de même notre cerveau est en action lorsque nous sommes attentifs à quelqu’un qui nous parle, réfléchissons à quelque chose ou essayons de comprendre un mode d’emploi de téléphone portable…
Elle a été théorisée par Antoine de la Garanderie. Ce professeur a consacré une large partie de sa vie à chercher à comprendre comment faisaient les très bons élèves (qu’il appelait les « cracks »). Il a alors proposé une façon d’accompagner une personne pour lui faire conscience de la façon dont elle apprend, et l’aider à :
– transférer ce qui lui réussit dans des domaines où elle a plus de difficultés ;
– envisager et essayer d’autres habitudes mentales, pour être plus performante.
Toute la richesse de la gestion mentale réside dans le fait qu’il ne s’agit en aucun cas de plaquer sur quelqu’un des façons de travailler qui fonctionnent bien chez les autres. Le travail mené par le praticien en gestion mentale consiste à ce que la personne sache concrètement comment elle s’y prend pour :
être attentif : en classe, à l’Université, mais aussi en réunion, dans une formation, lors d’une visite de musée…
mémoriser des informations, de façon à pouvoir les utiliser plus tard à bon escient ;
réfléchir quand elle se trouve face à une question, un problème, une situation inédite ;
comprendre une situation, un événement, un texte… ;
imaginer et créer, rédiger quelque chose de nouveau, le communiquer.
Les travaux et recherches d’Antoine de la Garanderie l’ont convaincu que l’intelligence n’est pas une quantité finie dont dispose un individu une fois pour toutes à la naissance, mais plutôt un processus toujours en développement. Une vision de l’être humain fondamentalement optimiste et qui redonne confiance à chacun en son potentiel. Il est frappant de constater aujourd’hui combien les travaux et découvertes récentes dans le domaine des neurosciences appliquées à l’éducation (ou sciences cognitives) viennent confirmer ce que A de la Garanderie avait théorisé et expérimenté avec succès auprès des jeunes.

La gestion mentale est utile pour tous les apprentissages, aussi bien scolaires (du primaire à l’Université) que professionnels (quand il faut apprendre à utiliser un nouvel outil, une nouvelle méthode, ou être plus performant dans une activité), aussi bien pour les mathématiques que pour l’Histoire ou la gestion de projet…

Enfin, et ce n’est pas le moindre de ses intérêts, cet accompagnement permet à la personne de donner du sens à ce qu’elle apprend, en dépassant un objectif qui serait de juste retenir quelque chose pour le restituer ensuite à un contrôle et avoir une bonne note.
Je m’en sers évidemment beaucoup pour le coaching des écoliers et des collégiens et le coaching des lycéens et des étudiants.
Pour en savoir plus, contactez-moi.