tout ce que fait un coach
Coach ? Mais coach pour quoi ? C’est peut-être la question que l’on me pose le plus souvent ! Probablement entre autres raisons parce que la télévision a rendu populaire le coaching pour redécorer un appartement, vendre sa maison, préparer un repas pour plusieurs invités…donnant ainsi à croire qu’on est forcément coach « en quelque chose ». Ainsi Christina Cordula (vous savez, « magnifaïïïque » ?) est elle souvent considérée comme une coach en relooking.

Le coaching est en fait une méthode dont l’objectif est d’aider une personne à atteindre un objectif qu’elle s’est fixé, et ce avec les solutions qu’elle va trouver grâce à un questionnement et un accompagnement sur mesure. Facile  pour le coach ? Pas tant que ça… Tout son travail va consister :

  • à faire préciser cet objectif et à s’assurer qu’il est bien celui de la personne…et non pas un objectif qui lui serait plus ou moins imposé par son entourage familial ou professionnel. Pensez à toutes les fois où ce que vous étiez en train de chercher à obtenir (organiser des vacances familiales à l’étranger, organiser le lancement d’un nouveau produit….) : était ce toujours ce que vous vouliez ? Peut-être auriez-vous voulu partir moins loin pour pouvoir partir plus souvent, par exemple, ou bien ne pas vous occuper du lancement d’un produit mais plutôt de son amélioration…
  • à déceler puis lever les points de blocage (qu’est ce qui empêche l’atteinte de cet objectif ?) et surtout aider la personne à identifier toutes les façons d’atteindre son objectif avec ses ressources, ses talents… et sa propre personnalité. Sa motivation s’en trouve alors considérablement renforcée !
  • à construire son plan d’action. C’est l’aboutissement du coaching : le client sait comment il va faire, et il n’a plus besoin du coach car il a les outils pour agir en toute autonomie.

Pour l’accompagner dans la définition de son objectif, le coach prend le temps d’écouter son client. Son questionnement est mené d’une façon telle qu’il aide la personne dans sa réflexion en l’incitant à explorer de nouvelles pistes… tout en respectant sa pudeur ou sa fragilité. Il s’agit d’une étape fondamentale, car elle permet à la personne de prendre conscience de beaucoup de choses : ce qui est finalement vraiment important pour elle, les contraintes qu’elle peut s’imposer parfois à son insu, des talents insoupçonnés… C’est tout l’art du coach que de mener le questionnement en s’adaptant à chaque personne pour la faire progresser. Il ne s’agit pas d’aller explorer le passé (c’est le travail des psychologues, et la déontologie du coach est très claire sur ce point), mais toujours de se projeter dans le futur.

Cela me fait toujours sourire quand j’entends un client me dire que l’idée qu’il a trouvée est géniale, et je ne manque jamais alors de leur faire remarquer qu’il s’agit de leur idée ! Elle était là et ne demandait qu’à s’exprimer : il fallait juste aller la chercher…

Alors, je suis coach pour quoi  ? La méthode du coaching s’applique à toutes les problématiques,

– personnelles : le départ des enfants adultes qu’il faut surmonter, un divorce, un déménagement, des relations tendues avec un membre de la famille, le vieillissement et la dépendance d’un parent…

-professionnelles : une prise de poste, un travail peu épanouissant ou trop prenant, des difficultés d’organisation, l’envie de faire autre chose…

Le coaching est très adapté à la gestion des changements, qu’ils soient subis (par exemple lors d’un licenciement ou du départ d’un enfant qui poursuit ses études) ou voulus (par exemple lorsqu’on décide de changer des choses dans sa vie). J’aime bien me définir comme une coach en réussite, car mon objectif est de vous faire réussir à atteindre le vôtre !